Insectarium de Montréal - Espace pour la vie

André-Philippe Drapeau Picard

André-Philippe Drapeau Picard est préposé aux renseignements entomologiques de l'Insectarium de Montréal à Espace pour la vie. Ses travaux portent sur l'utilisation des sciences participatives pour le suivi des populations d'arthropodes, la biodiversité urbaine et les espèces menacées.

Professional Skills

Écologie 100%
Biodiversité 95%
Lépidoptères 90%
Sciences participatives 85%

Communication :

La reconnaissance d’images pour démocratiser l’entomologie et augmenter l’entomophilie

Résumé:

On observe un déclin importe de la biodiversité entomologique à l’échelle globale. Malgré leur grande importance écologique et leur immense diversité, les insectes sont souvent négligés par les humains, ce qui résulte soit en la perte et la dégradation de leur habitat, soit carrément en leur éradication (e.g. l’utilisation d’insecticides). Cela est dû en partie à une certaine méconnaissance du public à leur égard, source de peur et de dégoût. La grande diversité des insectes est un frein à leur appréciation. En effet, même pour les initiés, il peut être complexe d’identifier un spécimen à l’espèce et de connaître ainsi son histoire de vie. L’intelligence artificielle peut aider à contourner ce problème par l’entraînement d’algorithmes de reconnaissance d’images. 
L’Insectarium de Montréal développe présentement des outils pour permettre d’identifier les insectes à l’intérieur et à l’extérieur de son musée à l’aide de la reconnaissance d’images. Ces outils serviront à démocratiser l’entomologie auprès du public, mais aussi à faire réaliser à ce dernier qu’il a la possibilité de contribuer à la conservation des insectes en partageant ses observations sur des plateformes de science participative.